Singer – Féenose


Féenose (Kayiri Sylvie Toé) auteur, compositrice est originaire du pays des hommes intègres le Burkina Faso. Depuis quelques années elle réside en Allemagne.

Après avoir organisé la sortie officielle du nouvel EP « C’est la vie » à Ouagadougou le 16/10/2015 à l’ATB (Atelier du Théâtre Burkinabè) ; elle effectua la même démarche à Mannheim (Allemagne) le 07/11/2015 au Café Nelson.

En plus de cet EP elle possède 2 albums dont Da wou wô en 2007 et Albinos en 2011. Pour son nouvel EP C’est la vie, des sentiments et émotions intenses ont été sa source d’inspiration. Aussi les thèmes sociaux comme la discrimination des albinos et les mutilations génitales féminines ne la quittent plus. Dans ces chansons, il y va aussi de l’expérience que la vie nous impose, puiser en soi la force pour se battre et se relever.

L’EP C’est la vie a été complètement écrit et composé par Féenose. Un des points central de cet album est le titre Trop habituées. Ce titre traite de l’excision de manière différente que sur ces 2 autres Excision (Silence) et Confidence des albums précédents. Ici, elle traite le sujet en décrivant l’émotion et l’état d’esprit dans laquelle se trouve la victime lors de la cérémonie de l’excision. Le titre baptême C’est la vie laisse l’artiste se découvrir dans un style à la chanson variété moderne avec ce message fort : quoiqu’il en soit, il faut toujours aller de l’avant. La chanson Je suis contente est une hymne à la vie et à l’amour. 2 versions africaines C’est la vie et Trop habituées magnifiquement accompagnées par le talentueux musicien sénégalais Mamadou Dramé avec sa kora.

Féenose travaille depuis quelques années dans le marché musical. Déja à ces débuts elle collabore sur le titre Les Moutons avec le célèbre rappeur Smockey. Pas à pas elle autoproduit au Burkina Faso son 1er album Da wou wô les chansons thématisent son enfance, les enfants de rue et les orphelins, la situation délicate de la femme africaine comme l’excision. En 2008 Féenose gagne le Faso Hip Hop Award dans la catégorie «Meilleur Artiste Hip-Hop de la diaspora Burkinabè».

Grâce au Crowdfunding réussi et aide financière de ces supporteurs, elle réussi en 2011 à enregistrer à Conakry (Guinea) son 2ème Album, Albinos. Album teinté de métissage musical entre instruments traditionnel et moderne., avec la participation de plusieurs artistes comme Mister Yopi (Burkina Faso/Guinée), et Humanist (France/Burkina Faso) et MC Libéral (Allemagne).

Après une tournée de 2 mois où elle s’est arrêtée à New York City, Montréal, Dakar, Bamako et Ouagadougou de Septembre à fin Octobre 2015, Féenose de retour à Mannheim continue son chemin dans le monde musical.

Eté 2017, la sortie du titre et clip J’AI COMPRIS qui fait déjà plus de 60,000 vues sur Youtube.

Féenose réserve de belles surprises musicales les jours à venir. Alors restez connectés !